Bien souvent les dialogues entre deux personnes sont de vrais dialogues de sourds dans lesquels chacun reste campé sur ses positions. Mais alors qu’est-ce qui bloque le dialogue entre deux personnes qui par ailleurs semblent intelligentes et même attirées l’une par l’autre ?

Apparemment, dès que le sujet devient important, chacun se conduit comme si l’enjeu de la discussion était primordial et que sa vie en dépendait.

Mon sentiment est que le fond du problème vient du fait que chacun pense avoir raison. C’est comme si le fait de ne pas avoir raison venait leur faire perdre quelque chose d’essentiel.

Qu’est-ce que chacun redoute le plus s’il doit reconnaître qu’il a eu tord ?

Je crois que toute notre vie répond à un important besoin de cohérence et que le fait de ne pas avoir pourrait remettre en cause cette fameuse cohérence que l’on s’efforce maintenir à tout prix. Cela va bien au-delà de l’amitié et de l’amour qui va rapprocher deux êtres qui vont pourtant s’affronter durement et pourront même en venir aux mains si l’un des deux devient trop agressif dans sa demande d’avoir raison.

N’est-ce pas donner bien trop de pouvoir aux autres. Il suffirait donc à quelqu’un de vous dire que ce que vous dites est faux pour vous faire réagir violemment et vous déstabiliser. En fait, ce que l’autre peut dire ne changera rien au fait d’avoir tord ou raison car dans bien des opinions il y a une part de vérité.

Dans le fond chacun pense avoir raison et il est vrai que compte tenu de son système de pensées, de son expérience et de son vécu, il est sans doute assez normal de penser ce qu’il croit vrai aujourd’hui.

Le fond du conflit provient sans doute du fait que chacun est bien incapable d’écouter ce que l’autre tente de lui dire. Chacun est tellement pressé de faire valoir son opinion qu’il est bien incapable d’écouter la version de l’autre. L’écran de nos propres pensées nous empêchent de recevoir les pensées des autres.

La communication serait tellement plus intéressante si l’on devenait tout à coup capable de nous ouvrir au monde de l’autre afin d’essayer de comprendre ce qu’il pense et pourquoi il le pense, c’est à dire essayer de savoir pourquoi cela est tellement important pour lui. Quel sens cela donne à sa vie ? alors, nous serions plus indulgent car nous serions en mesure de comprendre pourquoi il soutient cette opinion qui vient heurter la nôtre de plein fouet.

Et vous, êtes-vous capable d’ écouter ce que l’autre tente de vous dire à travers ses opinions qui vous choquent et viennent bouleverser le fragile équilibre de vos propres pensées ? Ou bien, vous sentez-vous carrément irrité dès que votre interlocuteur refuse votre idée ou votre opinion ? Merci de commenter à ce sujet ci-dessous …


Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.